Sujets sur l'ASIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sujets sur l'ASIE

Message par vico le Mer 7 Oct - 19:21

Postez vos sujets de colles ici...
avatar
vico
Admin

Messages : 36
Date d'inscription : 12/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://teampomaks.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets sur l'ASIE

Message par vico le Mer 7 Oct - 19:40

Khôlle n°3

Le « Far West » chinois : quelle place dans l'ensemble national ?


Plan :

Introduction : Far west chinois = Xinjiang, province périphérique chinoise, la + occidentale.
Statut particulier car région autonome depuis 1949
Territoire immense = 1,7mio km² = 1/6 Chine = 3* la France, presque 5* l'All
voisine de 8 Etats, 5400 km de frontirèes (Mongolie, Russie, Kazak, Kirgh, Tadj, Afg, Pak, Inde)
Mais : 22mio d'hab, densité très faible (13 hab/km²).

Région différente géographiquement, culturellement, très riche en ressources
Cette situation lui confère une place particulière au sein de l'ensemble national.

Ainsi, quels sont véritablement les enjeux qui légitiment l'importance Xinjang dans l'ensemble national chinois ?

I. Comprendre les enjeux de cette région = les éléments qui justifient la place particulière du Xinjiang au sein de la Chine

A) Une géographie défavorable au développement


  • 4 chaines de montagnes Altai au Nord, Tianshan, Pamir à l'Ouest, les monts Kunlun au Sud)
  • désert de Taklamakan (ds le bassin du Tarim) + 2 autres deserts :

Le Xinjiang est donc enclavé par sa situation géographique, éloigné du cœur.

B) Une culture pluriethnique

47 minorités extrêmement diverses :

  • Ouighoures = 45,8 %
  • Hans (ethnie majoritaire en Chine) : 40,5 % = 10mio.
  • Kazakz, Hui, Mongols, Kirghizes, Tadjiks...

Musulmans = 58 % de la pop ; turcophones = 53 %

C) L'appât de Pékin : les ressources naturelles

  • zones pétrolifères : Nord Xinjiang = zone historique de découverte et d'exploitation de pétrole (bassin de la Dzoungarie, mais aussi bassin de Turfan et Tarim) = 22 % des réserves estimées de la Chine ;
  • gaz naturel : 28 % des réserves estimées de la Chine ;
  • charbon : 40 %... ;
  • fer, or, uranium...


II. Comprendre la place de la région dans l'ensemble national à travers la politique de Pékin
= désenclavement, développement et sinisation, le tout à marche forcée

A) Les investissements de Pékin pour développer la région
Une des régions les moins développés de la Chine.

  • La région se révèle importante dès 1954 dans l'économie chinoise avec la création du Bingtuan, Corps de Production et de Construction du Xinjiang = organisation gouv, paramilitaire → construire, exploiter le territoire pour[url=#29760356] assurer[/url] dvlpt éco et stabilité polt (ajd représente 2mio de personnes sur le territoire) ;
  • création villes pétrolifères/ouvrières au pied des champs de pétrole (Huatougou) ;
  • investissements gaz : Korla (bassin de Tarim), pt de départ d'un gazoduc de 4200km qui alimente Shanghai, 600 millions de yuans pr centre ville
  • investissements ds le coton : 1ère province chinoise de prod avec 50 % de la production nationale
  • ligne de chemin de fer à grde vitesse Urumqi Langzhou en 12h


B) Axe majeur de la nouvelle route de la soie

route qui existait il y a 2000 ans et pourrait renaître grâce à 5000km à 4 voies reliant €, Chine et en passant par Asie centrale.
Projet qui confirme plus que jamais la place du Xinjiang dans l'ensemble national chinois : la route passe par Urumqi (capitale du Xinjiang), mais aussi Kachgar (extrême ouest du Taklamakan) car riches en ressources naturelles, et essentielle également pour le contrôle de l'approvisionnement énergétique en provenance d'Asie centrale voire du Moyen-Orient.
Ainsi grâce à cette province, la Chine entend transformer son hinterland sous-développé en un véritable espace frontalier dynamique.

C) Mais ces ambitions pourraient être mises à mal par la radicalisation des communautés hostiles à la[url=#4729097] tutelle[/url] de Pékin

En effet investissements + immigration Huan (de + en +) perçue pour les ouighoures comme un pillage organisé, colonisation de l'intérieur.
Huan = élite éco chinoise.
Réponse de Pékin (pro-Huan) → polt répressive, de sinisation VS ouighoures.
D'où radicalisation de l'opposition : émergence du mvt islamique du Turkestan oriental (MITO) qui revendique création d'un EI dès les années 90 +

  • Juillet 2009 : 200 morts (émeutes anti Huan à Urumqi) ;
  • Autres violences : mai 2014, puis juillet, septembre...
  • et même hors du territoire : gare de Kunming mars 2014, place de Tiananmen octobre 2013 (deux attaques mortelles)

Or la majorité des ouighoures ne revendique pas l'indépendance : nationalisme mais pas islamisme.
Mais depuis 1996, polt du frapper fort de Pékin → fréquente démonstration force, dispositif policier et militaire.
Or + on assimilera les musulmans du Xinjiang à des terroristes, plus on en fabriquera (des terroristes).

Conclusion : Place importante, on mise beaucoup, mais menacé par une instabilité politique qui peut mettre à mal les ambitions chinoises quant à ses projets de grande envergure comme la nouvelle route de la soie.
Encore le 18 septembre dernier : 50 morts.

Remarque(s) : ne pas dire « panorama »
avatar
vico
Admin

Messages : 36
Date d'inscription : 12/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://teampomaks.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum